Seine-Saint-Denis : l’agresseur sectionne l’oreille d’un policier d’un coup de fenêtre

mars 20th, 2017 | by Administrateur
Seine-Saint-Denis : l’agresseur sectionne l’oreille d’un policier d’un coup de fenêtre
Police
3

« Les faits se sont passés à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Les trois-quarts de son oreille gauche ont été sectionnés net.

Dans la nuit de samedi à dimanche, une interpellation a donné du fil à retordre aux policiers d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Il est 20h30 lorsqu’ils sont appelés pour une dispute conjugale, 24, rue du Havre. Ils arrivent devant un immeuble de trois étages situé au-dessus d’un bar et remarquent tout de suite sur le toit un homme qui essaye de passer par une fenêtre de toit.

L’individu est juché à califourchon sur l’ouverture. À la vue des fonctionnaires de la brigade de soutien de quartier (BSQ), il commence à s’emparer de tuiles pour les jeter dans leur direction. Une partie des forces de l’ordre fait irruption dans l’appartement, une autre grimpe sur le toit pour tenter d’interpeller cet homme très agité. Le récalcitrant a maintenant les deux jambes dans le vide et le reste du corps toujours à l’intérieur de son logement mais il résiste fermement. Ils ne sont pas trop de trois fonctionnaires pour essayer de le ramener à la raison.

Recousu dans la nuit

Pour lui faire lâcher prise, un gardien de la paix tente de le maîtriser par un coup de pistolet à impulsion électrique (Taser). Doté d’une force quasi herculéenne, le fuyard parvient à se saisir de l’arme et la jette dans la rue. Il se débat comme un beau diable et les policiers redoutent qu’il ne glisse du toit. L’un des intervenants prend le risque de passer sa tête par la lucarne. C’est à ce moment-là que l’individu fait claquer plusieurs fois la fenêtre et la referme sur l’oreille du policier.

Les trois-quarts de son oreille gauche ont été sectionnés net. C’est donc avec ce lambeau de chair conservé précieusement dans la glace qu’il va être transporté à l’hôpital Lariboisière (Paris Xe). Il sera recousu dans la nuit.

L’agresseur, âgé de 31 ans et sa compagne ont été placés en garde à vue. À leur domicile, il a été retrouvé quelques grammes de cocaïne. »

Source, lire l’article complet : Cliquez-ici


3 Comments

  1. Maurice CURIE says:

    Il fallait le laisser partir dans le vide, ce mec dément et donc inconséquent. Mettre la vie de personnes en danger pour lui, et il recourt à la violence pure !

  2. Maurice CURIE says:

    Dans une intervention de pompiers il y a quelque temps, un gars mû par une sauvagerie sans nom a frappé les hommes du feu, violemment dans les testicules pour l’un, aussi – avec l’aval du supérieur hiérarchique – y a-t-il eu cette démarche RARE de le pousser hors du camion et le laisser se dém…der. Bien fait.
    (L’individu comparaissait ces jours-ci au tribunal et a été condamné.)

  3. JournalisteEtCarteDePresse says:

    Mon dieu 🙁 Tout mon soutien à ce policier ! Ce n’est pas possible que des dingues pareils se permettent de tels gestes ! De la cocaïne dans l’appartement tu m’étonnes.. On vient sauver un citoyen, on se retrouve agressé..
    Le monde devient fou..
    Il en faut du courage pour continuer à servir l’Etat.
    J’ espère au moins qu’il sera condamné à la hauteur de son geste.

Laisser un commentaire