• Home
  • Actualités
  • 15 jours d’ITT pour le gendarme frappé à terre, qui va porter plainte

15 jours d’ITT pour le gendarme frappé à terre, qui va porter plainte

Le gendarme, frappé à terre par plusieurs manifestants ce samedi à Paris lors de la manifestation des gilets jaunes, s’apprête à porter plainte.

Après un rassemblement dans le calme samedi à Paris, des heurts ont éclaté entre gilets jaunes et forces de l’ordre. Plusieurs gendarmes ont notamment été violemment agressés par des manifestants sur le pont Leopold-Sédar-Senghor, qui relie le port de Solférino au port des Tuileries. L’un des membres des forces de l’ordre, un moment à terre, a été la cible de plusieurs agresseurs. Identifié par le syndicat des commissaires de police nationale, l’un d’eux est un ancien boxeur professionnel, qui n’a toujours pas été interpellé. Des images le montrent en train de frapper d’autres militaires, toujours sur la passerelle.

Le gendarme victime de ses coups, ainsi que de ceux d’autres manifestants, a été hospitalisé. D’après nos informations, il est désormais sorti de l’hôpital et s’est vu prescrire quinze jours d’incapacité totale de travail (ITT). Il a indiqué qu’il envisageait de porter plainte. Ses agresseurs risquent jusqu’à cinq ans de prison.

Source / Lire la suite : Cliquez-ici.

5 Comments

  • Nono

    6 janvier 2019 at 20 h 49 min

    Manifester OUI mais dans les règles. Insupportable de voir ceux qui ont choisi de servir et protéger les citoyens se faire tabasser à coup de haine.
    On les a oublié nos flics qui étaient applaudi par ces mêmes citoyens lors des attentats. Ils sont les fusibles de l’Etat, ceux qui protègent et qui doivent se protéger.
    Merci et courage !

    Répondre
  • Pascal PICAVET

    6 janvier 2019 at 18 h 49 min

    Depuis le début des événements, 10 morts. C’est au combien regrettable. Aucun ne sont dus à l’usage de la force par la Police ou la Gendarmerie. Merci aux forces de l’ordre qui malgré la violence extrême de certains, non pas fait usage de leurs armes. A une autre époque, cela ne se serait pas passé comme ça. Merci encore aux forces de l’ordre pour leur maîtrise, leur professionnalisme…

    Répondre
    • Jactin Alain

      7 janvier 2019 at 10 h 48 min

      Je suis fière de notre police les casseurs ont beaucoup de chance car le sang froid des forces Del’ordre Est exemplaire…… mais ces derniers doivent être punis par la loi très sévèrement. Merci aux forces de l’ordre

  • colombier MH

    6 janvier 2019 at 12 h 48 min

    bonjour, courage à l’ensemble des forces de l’ordre et merci à tous, je soutiens les gilets jaunes , mais suis complètement écoeurée de voir de tels comportements qui sont absolument inadmissibles , choquants et déplacés.je suis scandalisée par la présence au sein des manifestants, de personnes qui sont là sans aucune raison, sans savoir pourquoi elles sont là, uniquement dans le but d’insulter de provoquer et taper les forces de l’ordre, ceci est dommage , le mouvement est discrédité par de tels actes de violence que je n’admets pas. il est temps que le mouvement se structure, encadre les manifestants et éjecte ceux qui n’ont rien à faire là.
    bon courage encore à vous tous et merci pour votre dévouement
    cordialement
    MHC.

    Répondre

Laisser un commentaire