Affaire Théo : Philippe Poutou va-t-il s’excuser ?

Europe 1 a dévoilé la vidéo de l’interpellation de Théo Luhaka, filmée par les caméras de vidéosurveillance de la ville d’Aulnay-sous-Bois (vidéo ci-dessous).

Contrairement à la version de Théo, largement relayée par une presse complaisante, les policiers n’ont pas du tout « baissé le pontalon » du jeune d’origine congolaise. Selon Europe 1, cette vidéo discrédite l’hypothèse du viol, rapport de l’inspection général de la police (IGPN) à l’appui, dans lequel, suite au visionnage de cette vidéo, il est écrit que « l’élément intentionnel pouvant caractériser le viol » ne peut être retenu.

Un homme politique est cependant allé très loin dans la dénonciation de la police. Il s’agit de Philippe Poutou, dirigeant du parti d’extrême-gauche, NPA. Cet ancien candidat à l’élection présidentielle accusait ouvertement la police de viol. « Un jeune a été violé suite à une agression policière (…) Son crime ? Ne pas avoir laissé un policier gifler un gamin ! ».

Source / Lire la suite : Cliquez-ici. 

Laisser un commentaire