• Home
  • Actualités
  • Après la mort d’Arnaud Beltrame, le nombre d’appels pour devenir réserviste dans la gendarmerie a décuplé

Après la mort d’Arnaud Beltrame, le nombre d’appels pour devenir réserviste dans la gendarmerie a décuplé

Selon nos informations, les personnes chargées d’informer le public intéressé par la réserve de la gendarmerie sont submergées d’appels, depuis la mort du colonel Arnaud Beltrame, tué dans les attentats de l’Aude, vendredi 23 mars.

Le sacrifice du colonel Beltrame a déjà suscité de nombreuses vocations. Selon nos informations, le centre d’appel chargé d’informer les personnes intéressées par le fait d’intégrer la réserve dans la gendarmerie est submergé depuis la mort d’Arnaud Beltrame.

Habituellement, ce sont en moyenne 2 à 4 appels par jour qui sont pris en charge. Depuis les attentats de l’Aude, ces gendarmes doivent répondre à 20 à 30 communications téléphoniques quotidiennes.

Source / Lire la suite : Cliquez-ici.

Laisser un commentaire