• Home
  • Faits divers
  • Dijon. Les migrants squatteurs qui ont été expulsés portent plainte pour violation de domicile.

Dijon. Les migrants squatteurs qui ont été expulsés portent plainte pour violation de domicile.

Ce vendredi, en début d’après-midi, une vingtaine de migrants qui occupaient fin août l’immeuble situé 41, avenue Stalingrad, à Dijon, et la Ligue des droits de l’homme se sont donné rendez-vous devant la cité judiciaire.

Contestant la légalité de leur expulsion, ils vont déposer une plainte pour violation de domicile.

Pour rappel, le 28 août dernier, environ 80 demandeurs d’asile originaire du Tchad, du Mali, du Soudan, d’Érythrée ou encore du Nigeria étaient délogés d’un bâtiment de l’armée de l’air désaffecté, situé avenue de Stalingrad à Dijon.

Source : cliquez-ici. 

One Comment

Laisser un commentaire