• Home
  • Faits divers
  • Général Soubelet : «violences contre la police : les mots ne suffisent plus».

Général Soubelet : «violences contre la police : les mots ne suffisent plus».

Après le passage à tabac de deux policiers à Champigny, Bertrand Soubelet prend le temps d’analyser les facteurs qui poussent aujourd’hui des populations à s’en prendre ainsi aux forces de l’ordre. Pour reconquérir les «territoires perdus» de la République, l’indignation médiatique risque fort de n’être pas suffisante.

Les images «choc» de la jeune policière rouée de coups à Champigny sur Marne s’ajoutent à celles de l’incendie du véhicule de police quai Valmy, à celles de Viry-Châtillon, à celles de la gendarmerie de Meylan, au terrible assassinat de deux fonctionnaires à Magnanville et à toutes celles qui ne sont pas médiatisées.

Source / Lire la suite : Cliquez-ici.

Laisser un commentaire