• Home
  • Actualités
  • Il percute un policier et heurte violemment une voiture de police venue en renfort.

Il percute un policier et heurte violemment une voiture de police venue en renfort.

Un automobiliste a pris des risques insensés pour échapper, ce vendredi soir, à un contrôle routier. Après avoir heurté un fonctionnaire de police, ce chauffard a pris la fuite avant de heurter, quelques kilomètres plus loin, un véhicule de patrouille qui intervenait en renfort. Deux policiers ont été blessés.

De l’avis de nombreux témoins, des fonctionnaires de police de Roubaix ne sont pas passés loin du drame, ce vendredi soir, à Wattrelos. Deux ont été blessés. Ils ont été transportés par les pompiers au CH Victor-Provo pour y subir des examens de contrôle. “Il y a eu un choc, même si les blessures apparaissent comme légères, il faut rester très prudent. Mais le plus dur pour eux, c’est de vivre avec ce sentiment d’agression”, souligne d’ailleurs un sapeur-pompier, présent sur les lieux.

Que s’est-il passé ?

Selon les premiers éléments (succincts), tout débute rue de la Houzarde, à la frontière entre Wattrelos et Herseaux (B). C’est à cet endroit qu’une patrouille Vigipirate composée de soldats de l’opération Sentinelle et d’agents de police du commissariat de Roubaix effectuent une opération de contrôle.

Vers 22h30, ils décident de contrôler un automobiliste qui circule à bord d’une voiture de marque Rover. Pour une raison que l’enquête devra déterminer, ce dernier refuse alors de se soumettre au contrôle. “Alors que l’avenue est grande et alors qu’il peut passer sur la gauche ou sur la droite, le conducteur va foncer délibérément sur un fonctionnaire de police qui venait de mettre pied à terre”, explique une source proche de l’enquête.

Le fuyard était visiblement en état d’ivresse

Ensuite, tout va très vite. Le conducteur de la Rover prend la fuite. Sa description est diffusée sur les radios de l’ensemble des véhicules de patrouille. Arrivé boulevard Mendes-France, à quelques kilomètres de la frontière, le chauffard va venir percuter une voiture de police qui arrivait en renfort. Les circonstances de la collision ne sont pas encore déterminées. Une certitude, les dégâts matériels impressionnants (aile gauche pour la voiture de police, aile droite pour la Rover) témoignent de la violence du choc.

Le fuyard, visiblement alcoolisé, a finalement été interpellé. Il devait être placé en garde à vue. Un fonctionnaire de police présent dans le véhicule a été médicalisé sur les lieux par une équipe du SMUR avant d’être, lui aussi, transporté au CH Victor-Provo.

Henri Gadaut, premier adjoint, s’est rendu sur les lieux ainsi que la commissaire de permanence. Le tronçon du boulevard Mendes-France situé entre le magasin Lidl et la rue Gabriel-Péri a été fermé jusque tard dans la nuit. Il s’agissait pour les enquêteurs de procéder aux premières constatations. Une enquête a été ouverte pour comprendre l’enchaînement exact de ces deux accidents. Ce vendredi soir, l’émotion est importante parmi les collègues des policiers blessés qui perçoivent ce refus d’obtempérer comme une agression, rapporte lavoixdunord.fr.

SoutienAuxForcesDeLordre

One Comment

Laisser un commentaire