• Home
  • Actualités
  • Imam de Toulouse : « Il y a un juif qui se cache derrière moi, viens le tuer »

Imam de Toulouse : « Il y a un juif qui se cache derrière moi, viens le tuer »

L’imam de la mosquée d’Empalot à Toulouse, Mohamed Tataï, a été mis en examen mercredi pour incitation à la haine raciale à la suite de propos antisémites prononcés en langue arabe lors d’un prêche, en décembre 2017. En septembre dernier le parquet de Toulouse avait ouvert une information judiciaire pour provocation à la haine à l’encontre de M. Tataï, un ressortissant algérien de 55 ans présenté comme un imam « modéré ».

« Il y a un juif qui se cache derrière moi, viens le tuer »

Selon la traduction d’arabe en anglais, Mohamed Tataï aurait déclaré : « (Le prophète) nous a parlé de la bataille finale et décisive : le Jugement dernier ne viendra pas jusqu’à ce que les musulmans combattent les juifs […] Les Juifs se cacheront derrière les rochers et les arbres et les rochers et les arbres diront : « Ô musulman, Ô serviteur d’Allah, il y a un juif qui se cache derrière moi, viens le tuer ».

Face à la polémique, Mohamed Tataï s’était défendu en dénonçant « un montage grossier » et des propos « sortis de leur contexte ». « Dans mon prêche, je ne visais ni le judaïsme, ni le peuple juif » avait-il déclaré à La Dépêche.

Le conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) Toulouse-Midi-Pyrénées avait annoncé l’intention de se constituer partie civile.

Source / Lire la suite : Cliquez-ici.

One Comment

Laisser un commentaire