• Home
  • Faits divers
  • Le principal d’un collège dénonce un viol et est menacé d’être renvoyé.

Le principal d’un collège dénonce un viol et est menacé d’être renvoyé.

Le principal du collège Saint-Joseph à Saint-Ambroix (Gard) est convoqué ce lundi pour un entretien préalable à son licenciement.

C’est un peu le monde à l’envers… Le principal du collège Saint-Joseph à Saint-Ambroix (Gard), institution catholique, a été suspendu de ses fonctions pour avoir dénoncé auprès des autorités un viol aggravé entre élèves. Paul Gobillot, 62 ans, est même convoqué ce lundi pour un entretien préalable à son licenciement par la direction diocésaine de l’enseignement car il n’aurait pas « suivi le protocole hiérarchique ».
« Je pense avoir fait ce qu’il était de mon devoir de faire dans l’urgence. Dès que j’ai été informé des faits, j’ai accompagné la famille pour qu’elle dépose plainte au plus vite auprès de la gendarmerie », détaille le principal en poste depuis trente-trois ans.

Lors du voyage scolaire à Malte de 38 élèves entre le 5 et le 9 mars 2018, deux élèves de Saint-Joseph hébergés dans des familles ont violé leur victime avant de la rosser tandis qu’un autre filmait la scène avec son téléphone portable, une vidéo diffusée sur un réseau social.

 

Pour lire la suite : Cliquez-ici. 

One Comment

Laisser un commentaire