• Home
  • Actualités
  • Les “Ultras” Gilets Jaunes : Qui sont ces manifestants violents ?

Les “Ultras” Gilets Jaunes : Qui sont ces manifestants violents ?

Depuis le début du mouvement des Gilets Jaunes, de plus en plus de manifestants se radicalisent et rejoignent les casseurs et black-blocs. Ils participent aux dégradations et usent de violences envers les forces de l’ordre.

Malgré les violences et les mesures annoncées par Edouard Philippe, les gilets jaunes qui se trouvaient au côté des casseurs samedi – et que des membres des forces de l’ordre surnomment désormais les “ultra-jaunes” – n’ont pas l’intention de reculer. Eric Drouet appelle ses soutiens à bloquer les raffineries ce mardi.

Pillages, incendies, affrontements avec les forces de l’ordre…

Les violences ne les découragent pas. “Samedi, j’espère qu’il n’a échappé à personne qu’on a assisté à des scènes d’émeutes, de guérilla urbaine, et que les 10.000 personnes présentes sur les Champs-Elysées étaient là pour en découdre. Il y avait des gilets jaunes extrêmement radicalisés et déterminés”, a condamné ce mardi sur BFMTV et RMC Laurent Nunez.

Ces “ultra-jaunes”, des manifestants rompus à la violence selon les forces de l’ordre, veulent continuer la mobilisation coûte que coûte. Et les velléités de fermeté de la part du gouvernement ne les intimident pas.

Alors que lundi soir Edouard Philippe a annoncé avoir “demandé au ministre de l’Intérieur de saisir systématiquement la justice” à l’encontre des individus qui “encouragent et légitiment les violences”, Maxime Nicolle s’est empressé de riposter.

Une violence alimentée par la désinformation

Beaucoup de groupes Facebook de Gilets Jaunes se transmettent des fakes news qui ont pour but, d’alimenter la haine et la violence des manifestants.

Les dernières fakes news à circuler sont :

  • Le Fouquet’s qui aurait été incendié par les Policiers.
  • Un CRS qui volerait des maillots du PSG.
  • Des CRS qui chargeraient des manifestants pacifiques durant une manifestation légale.
  • La tentative d’assassinat de Gilets Jaunes par des services secrets.
  • Des dirigeants SS à la direction des services de Police et de Gendarmerie.
  • Les casseurs sont en fait des policiers pour discréditer le mouvement.
  • Il y a des morts à chaque manifestation par la police.
  • Le gouvernent a dégradé le domicile d’un représentant Gilet Jaune.
  • Les Policiers tirent au LBD volontairement dans les yeux des manifestants.
  • Des snipers sont cachés et présents pour tirer sur les manifestant.
  • La Police créer les violences pour que les manifestants répondent par la violence.
  • Les reptiliens sont à l’origine de la répression des Gilets Jaunes.

La liste est encore très longue.

Certains acceptent la désinformation et bascule dans la violences.

Nombreux Gilets Jaunes postent des messages sur les réseaux sociaux, faisant preuve de leur radicalisation et de leur volonté d’user de violence.

Source / Lire la suite : Cliquez-ici.

2 Comments

Laisser un commentaire