Nordahl Lelandais avoue le meurtre du caporal Noyer

Nordahl Lelandais avait reconnu avoir pris en stop le jeune militaire, mais il niait jusqu’à présent le meurtre.

Nordahl Lelandais est comme un boxeur. Quand il est dans les cordes, ses défenses cèdent. Ce jeudi, celui qui a mis six mois à avouer le meurtre de la petite Maëlys a reconnu son rôle dans la mort du caporal Arthur Noyer, ce jeune militaire de 24 ans disparu le 12 avril 2017 à la sortie d’une boîte de nuit de Chambéry (Savoie). C’est le deuxième meurtre qu’il avoue.

Nordahl Lelandais a été extrait jeudi matin de l’unité hospitalière spécialement aménagée (UHSA) de l’hôpital du Vinatier près de Lyon (Rhône) où il est détenu depuis plus d’un mois et ses aveux dans l’affaire Maëlys. Entendu par les juges en charge du dossier de la disparition du caporal Arthur Noyer, Lelandais a été emmené dans l’après-midi sur une route dans le secteur du col de la Marocaz en Savoie, précisément là où les ossements du jeune militaire avaient été retrouvés début septembre.
D’après nos informations, Nordahl Lelandais a reconnu son implication sans livrer plus de détails sur les circonstances des faits.

Source / Lire la suite : Cliquez-ici.

Laisser un commentaire