Schizophrène, il menace un voisin puis la police avec un couteau

C’est dans la matinée qu’un résidant alerte la police des agissements de l’individu. Arrivées sur place, les fonctionnaires découvrent un personnage brandissant une lame depuis son balcon et débitant des élucubrations.

L’homme est connu des services de police: il a déjà été interné en psychiatrie, à l’hôpital Émile-Bonnet, à la suite de précédentes ruptures dans sa prise de traitement. Refusant d’ouvrir sa porte aux agents, ceux-ci décident finalement de l’enfoncer et se retrouvent face à un homme brandissant son couteau de plus belle.

Ils tentent de le maîtriser à l’aide d’un taser. Mais ce dernier se révèle inefficace, à la surprise des policiers. Et pour cause : l’homme s’était fabriqué un “gilet pare-balle” maison à l’aide de calendriers glissés sous ses vêtements.

Arrêté et placé derechef en internement thérapeutique, il a avait déjà donné du fil à retordre aux forces de l’ordre, lors d’une première interpellation l’an passé au cours de laquelle il s’était déjà attaqué aux policiers. Non pas en les menaçant avec une arme blanche, à l’époque, mais en leur jetant… un seau rempli d’urine.

Source / Lire la suite : Cliquez-ici

Laisser un commentaire