• Home
  • Interventions
  • Six braqueurs de dealers arrêtés par la police en flagrant délit

Six braqueurs de dealers arrêtés par la police en flagrant délit

Dans le grand banditisme, aussi, on sait se recycler, changer de méthodes et d’objectifs, à tout âge… L’Office central de lutte contre la criminalité organisée (OCLCO) vient de démanteler une équipe de braqueurs âgés de 45 à 55 ans, qui s’étaient reconvertis dans l’attaque de trafiquants de drogue. Une demi-douzaine de truands ont été arrêtés en flagrant délit au moment où ils s’emparaient d’une valise contenant plusieurs centaines de milliers d’euros. La recette d’un trafic de stupéfiants, qui allait prendre la route du Maroc. Ils ont été mis en examen et écroués.

Des techniques dignes de la police. Quand ils ont vu ces braqueurs bien connus faire des repérages en région parisienne, les policiers ont d’abord cru aux préparatifs d’un gros cambriolage. En réalité, la cible était le butin d’un trafic de drogue, en passe d’être rapatrié du Maroc. Pendant plusieurs semaines, les truands ont multiplié les planques et les filatures sous les yeux stupéfaits des enquêteurs. Un véritable travail de policiers qui leur a permis d’assister au transfert d’une valise contenant 400.000 euros dans la soute d’un car, garé à Asnières, aux portes de Paris et qui était sur le point de partir pour le Maroc.

Un faux contrôle des passagers. Brassard police au bras, les braqueurs ont monté un faux contrôle des passagers et des bagages. Au même moment, la BRI nationale est intervenue pour un flagrant délit mouvementé. Un des truands a en effet pris la fuite en fonçant sur les policiers, mais il a été arrêté deux jours plus tard près de la frontière espagnole.

“Sam” et “Milord”, connus de la police. Deux des braqueurs, surnommés “Sam” et “Milord” étaient déjà “tombés” à Lille en 2011, pour des séquestrations de particuliers fortunés, aussi appelées “saucissonnages”. Ils avaient été remis en liberté sous contrôle judiciaire et attendaient d’être jugés. Parmi les autres braqueurs interpellés figurent deux frères originaires du Kosovo, résidant dans le Val-de-Marne.

Source / Lire la suite : Cliquez-ici

Laisser un commentaire