• Home
  • Faits divers
  • Suicides de policiers. « Tout est fait pour dissimuler les vraies raisons de ce malaise profond ».

Suicides de policiers. « Tout est fait pour dissimuler les vraies raisons de ce malaise profond ».

05/01/2017 – 07h00 Paris – Trois policiers se sont donnés la mort avec leurs armes de service, depuis le début de l’année 2018. Un lourd bilan pour commencer l’année, alors que 65 policiers et gendarmes se sont suicidés en 2017.

Pour certains policiers, qui ont perdu des proches ou des collègues ces derniers mois, leur hiérarchie fait tout pour masquer les vraies raisons de ces suicides. Breizh-info fait le point sur un phénomène particulièrement sensible.

Source / Lire la suite : Cliquez-ici.

2 Comments

  • GAYRAUD Pierre

    7 janvier 2018 at 10 h 46 min

    Malheureusement les Policiers sont devenus les “nervis” des gouvernements en place depuis plus de quarante ans avec une justice plus proche des délinquants que de ceux qui s’évertuent a faire respecter la loi….Les Policiers sont devenus des “amuses-gueule” pour les racailles de banlieues et cela enfonce encore plus le clou du manque de respect et du mépris qui anime et motive les voyous en tout genre qui se sentent encore plus soutenus par des politiques a la recherche de voix électorales !!!

    Répondre
    • Ducos

      7 janvier 2018 at 18 h 31 min

      Ce qui est tragique ce n’est pas seulement ces suicides mais c’est leur cause .Manque de considération de la part du pouvoir, manque du respect qui leur est du par une partie de la population et sensation de travailler pour rien puisque leurs agresseurs ,lorsqu’ils sont pris , bénéficient d’une indulgence coupable et incompréhensible de la part des juges alors qu’eux mêmes sont très et trop sévèrement condamnés . Il faut que ça change et VITE !

      Répondre

Laisser un commentaire