• Home
  • Faits divers
  • Vidéo : Des clients d’un bar invectivent et se moquent des CRS, ils se font repousser comme il faut

Vidéo : Des clients d’un bar invectivent et se moquent des CRS, ils se font repousser comme il faut

Plusieurs heures après la pseudo manifestation en soutien à la ZAD, qui a généré samedi après-midi de nombreux heurts et dégradations en centre-ville de Nantes, une vidéo fait le tour des réseaux sociaux depuis l’intervention des CRS pour expulser les clients d’un bar de la place de la Bourse qui les invectivaient gratuitement depuis plusieurs dizaines de minutes.

Sur la vidéo, on voit des clients installés à une terrasse en train de boire un verre à proximité d’une unité CRS. Assis, les clients adressent moqueries, rabaissent et critiquent les forces de l’ordre.

« Allez vous dégagez, vous dégagez »

Visiblement agacés, les CRS se dirigent d’un coup vers la terrasse et évacuent les clients manu militari. Surpris, les clients se sont enfuit.

La réaction, jugée « excessive » et « disproportionnée » par quelques personnes vivant dans une monde où il serait possible d’agir de la sorte sans risque envers les Forces de l’Ordre, suscite « l’incompréhension » de certains groupes d’extrême gauche. Le gérant du bar concerné, le You, exprime sa colère sur facebook.

Prenant la défense des forces de l’ordre, de nombreux internautes font remarquer que les clients n’avaient pas à provoquer les CRS de la sorte.

3 Comments

  • Kopewslzlowski

    15 avril 2018 at 22 h 56 min

    Ils ont encore été trop gentils. Dans un pays civilisé, on n’insulte pas la police, on la respecte.
    Ces voyous ne sont fort que parce que l’Etat est faible. Le patron d’un bar complice d’actes anti républicain de la sorte mérite une bonne correction.

    Répondre
  • Yvan Marcos Raffalli

    15 avril 2018 at 21 h 06 min

    Et bien sûr il y en a une a la fin de la video qui fait la charmante en disant qu ils etaient tranquillement a la terrasse et qu ils se sont fait gazer gratuitement!!!! Mais qu elle s estime heureuse d etre en France . De l autre coté de la frontiere ,pas loin , en Catalogne , c est avec la tete comme un compteur a gaz qu elle aurait fait ses commentaires.

    Répondre

Laisser un commentaire