• Home
  • Faits divers
  • VIDEO : Les policiers filment l’agression des Gilets Jaunes depuis leur véhicule

VIDEO : Les policiers filment l’agression des Gilets Jaunes depuis leur véhicule

Ces CRS de la section autoroutière sont pris à partie par des manifestants alors qu’ils sont bloqués dans les embouteillages.

« On est pris à partie et on reçoit des pavés ». Le chef de bord annonce à à la radio que des manifestants s’en prennent à leur fourgon. Cette scène se déroule ce samedi, à Lyon (Rhône), en marge de l’acte 14 de la mobilisation des Gilets jaunes, et est filmé depuis l’intérieur du véhicule de patrouille, annonce le syndicat Alternative Police qui a partagé la vidéo sur les réseaux sociaux.

Que prévoit la légitime défense dans ce cas ?

Dans une telle situation les fonctionnaires de police auraient pu agir bien différemment et les manifestants sont extrêmement chanceux de s’en être tirés sans encombre.

La conductrice aurait pu écraser les agresseurs pour prendre la fuite ! L’emploi de l’arme à feu aurait aussi été possible dans le cas où les fonctionnaires n’auraient plus été en sécurité à l’intérieur de leur véhicule.

L’état du véhicule suite aux violences des manifestants.

13 Comments

  • GUERIN

    18 février 2019 at 18 h 14 min

    Inadmissible de s’en prendre aux forces de l’ordre de la sorte.
    Des meutes de voyous cagoulés …
    Aucune limite dans leurs actes.

    Soutenons les forces de l’ordre qui font un travail vraiment remarquable.

    Dans d’autres pays, ces agissements n’auraient pas lieu … ils seraient très sévèrement réprimandés. mais en France, c’est total laxisme et impunité !!!

    Répondre
  • Chavas

    17 février 2019 at 13 h 28 min

    Les gilets jaunes sont débordés et ce mouvement est discrédité par les groupuscules
    Extrême droite gauche et casseurs venus des banlieues. La démocratie est menacée
    Par des debordements non maîtrisés.

    Répondre
    • Personne s

      17 février 2019 at 16 h 54 min

      La, je suis d’accord.
      Les vrais gilets jaunes ne sont pas cagoulés. D’ailleurs, on ne les laisse même pas avoir des masques pour se protéger des gazs
      On se demande comment ces gens là arrivent à passer dans les mailles de filets des forces de l’ordre. C’est cette question là qu’il faut se poser ……

  • Tekeyan

    17 février 2019 at 11 h 01 min

    Bien que ce mouvement me semble légitime, je trouve inadmissible cette façon de faire… on ne mets pas en danger des vies et encore moins quand ce sont des policiers qui nous protègent! C’est honteux.

    Répondre
    • Ufo 52

      17 février 2019 at 20 h 19 min

      Je suis d’accord avec vous!!
      Comme vous, je trouve les demandes sont fortement legitime, mais l’infiltrations des casseurs et radicalistes font enormement mal au mouvement!!
      Nous ne sommes pas des enemies, bien au contraire… nous sommes citoynnes dans le “même bateau” concernant les couts de vie et ses difficultés actuelles!!
      En plus eux ils risquent souvent leurs vie pour un maudique salaire!! Non, aucune violance est tolerable et ne surtout pas contre des personnes qui nous protègent dans la vie quotidien.
      Mon soutien à la jeune femme, qui etait surement traumatiser par cette agression!!

  • Marie-France Paven

    17 février 2019 at 10 h 44 min

    Je ne comprends pas ce déchainement de haine envers les forces de police. Leurs auteurs oublient qu’ils sont bien contents de pouvoir requérir leurs services lorsque qu’ils sont victimes d’actes délictueux dans leur vie quotidienne : agression, cambriolage, etc. De plus ces fonctionnaires sont nos enfants, neveux, cousins et sont le plus souvent issus des classes moyennes. Vas-t’ont bientôt nous reprocher d’avoir mis au monde des enfants qui ont choisi de maintenir l’ordre public au péril de leur vie ?

    Répondre
    • Beaumanoir

      17 février 2019 at 10 h 41 min

      Mouvement de “fachos”? Ouvrez les yeux: le mouvement des GJ a été massivement infiltré par l’extrême gauche, qui est l’auteur de la grande majorité des violences.

Laisser un commentaire